15 février 2015 7 15 /02 /février /2015 10:42

Chemins de traverse : avancer, cheminer, explorer
Pascale DZIEDZIC

Le chemin ? Sans cesse changeant. Si l’on avance d’un mètre, le « paysage » est différent ; si l’on se retourne, le sentier devient tout autre. Selon les saisons, il disparaît sous la neige ; à l’automne, des amas de feuilles le transforment encore. Des obstacles naturels rythment le chemin : pierres ou rochers, racines apparentes, arbre, rivière.

Je pars de mon vécu pour mes créations, ici les promenades en solo le long du Fier. Du concret, qui passe par le corps : courir, marcher, écouter les oiseaux ou la rivière, observer les crapauds avec une paire de jumelles… Intérêt pour le hasard qui se présente à chaque nouvelle balade, dans des lieux qui me sont familiers.

Mon travail graphique porte sur le chemin lui-même et non son environnement (le sous-bois, les arbres, les herbes…) ainsi que sur la croisée des sentiers –lié à une interrogation personnelle : quelle direction prendre.

Comment rendre compte graphiquement, faire partager, faire ressentir ces balades ?

 

Pascale DziedzicPascale Dziedzic

Le collage, parce que je pratique la photographie de longue date. Etant journaliste, la typographie revêt pour moi un fort attrait car les écrits sont le matériau que j’utilise au quotidien. Cependant, je l’emploie ici pour son seul aspect graphique : peindre des morceaux de texte (arbres du chemin) pour l’intérêt visuel et non pour leur contenu ; jouer avec les déchirures de papiers. Arbres-typo

 

 

Pascale Dziedzic

PANNEAU HORIZONTAL : différentes représentations graphiques du chemin
 

1. Sobriété, simplification 

2. Rythme dynamique du chemin 

3. Le vide du chemin mis à nu par le piétinement
4. Le chemin vu de dessus, sans perspective : puzzle des divers éléments qui le composent (feuilles, terre, brillances, cailloux, racines…) Zones différentes, chemin non uniforme. puzzle

Pascale DziedzicPascale Dziedzic
Pascale Dziedzic

 

PANNEAU VERTICAL : il intègre sur un seul chemin les 4 options graphiques précédentes. Vertic&horiz

 

Pascale Dziedzic

A la croisée des chemins 

Quelle sentier prendre ? Attrait pour telle ou telle direction : il convient de faire des choix !
Intérêt personnel pour la découverte, la nouveauté, la non-routine : envies de changement, saisir les opportunités.

 
Pascale Dziedzic

PANNEAU VERTICAL A SEQUENCES
 

Trouver des traitements graphiques différents pour évoquer : 

  • Chemin principal / chemins secondaires 
    schéma principal

  • Le chemin tout tracé / l’aléatoire 
    principal 

  • Les chemins de traverse 
    traverse

  • Les éléments perturbateurs sur le chemin : l’obstacle contournable (le rocher) ou incontournable (la rivière) 
    rocher

Donner le même attrait graphique aux différentes directions possibles. 


Trouver un rythme pour l’aléatoire, bien différent de la masse que constitue le chemin principal ou les obstacles.

 
Pascale DziedzicPascale Dziedzic
Pascale DziedzicPascale Dziedzic

Partager cet article

Repost0
13 février 2015 5 13 /02 /février /2015 10:40
Aimef

"D'une peinture imaginaire figurative à des espaces

plus abstraits je joue entre Verticalité et Horizontalité

pour exprimer mes propres rêveries."
 

Aimef

"Par des contrastes noirs et blancs

quelquefois soulignés de gris ,

j'impose une gamme de couleurs uniques

qui matérialisent mes paysages architecturés."

Partager cet article

Repost0
29 décembre 2014 1 29 /12 /décembre /2014 17:20

Au début de mon travail j’ai commencé à organiser mes peintures sur une structure identique à une portée musicale, puis une planche de BD, comme une musique ou une histoire qui se déroule de gauche à droite et de bas en haut.

Il s’avère en fait que mes peintures évoquent le plus souvent la question du lien ; « ce qui nous relie ».

En cherchant plus précisément dans cette direction je suis arrivé au thème du langage.

Considérer la gamme des couleurs comme un langage et en même temps considérer les mots comme une couleur.

JF Miro
JF Miro
JF Miro
JF Miro

Un travail où les mots deviennent la peinture, une peinture qui se veut dynamique et fluide, avec une écriture figée dans son mouvement, inspirée de la puissance visuelle du graffiti et de l’art urbain.

Sont utilisés les mots pour leur sens, pour leur graphisme, comme cela se fait dans l’art de la calligraphie arabe. L’alliance de la vitalité des couleurs à celle du mouvement et du rythme auxquels se rajoutent la puissance des mots.

Couleurs et mots se confondent et se fondent. La vision d’un mot reconnu évoque également le son de celui-ci, ainsi couleurs et sons peuvent se répondent. I

Dans cette série, une (presque) même phrase est peinte plusieurs fois, toujours dans la même forme d’organisation, mais avec des changements de couleurs et un sens final différent à chaque fois. La phrase en question est proposée à différentes personnes de l’atelier qui ont choisi chacune une façon différente et personnelle de la terminer.

Le ou les mots qui personnalisent le plus le sens de la phrase apparait plus en évidence, on peut le deviner, le lire donc le voir et même l’entendre.

La peinture est réalisée sur un papier grand format. Les peintures sont présentées comme des banderoles de manifestations, celles sous lesquelles se relient les manifestants.

La phrase proposée :

« Parce que notre conscience est toujours libre, il y a toujours quel que soit l’instant ou le lieu, une possibilité de produire ….. »

Proposition n° 1 : (Marie-Christine)

« Parce que notre conscience est toujours libre, il y a toujours pour elle, quel que soit l’instant ou le lieu, une possibilité de produire la représentation de la différence des mondes»

 

Proposition n° 2 : (Benoit)

« Parce que notre conscience est toujours libre, il y a toujours pour elle, quel que soit l’instant ou le lieu, une possibilité de produire la connerie»

 

Proposition n° 3: (Roberta)

« Parce que notre conscience est toujours libre, il y a toujours pour elle, quel que soit l’instant ou le lieu, une possibilité de produire un rêve d’enfance non réalisé»

 

Proposition n° 4 : (Abigaïl)

« Parce que notre conscience est toujours libre, il y a toujours pour elle, quel que soit l’instant ou le lieu, une possibilité de produire un moment de calme ici et maintenant»

 

 

 
JF Miro JF Miro
JF Miro

Proposition n° 5: (… ? )

« Parce que notre conscience est toujours libre, il y a toujours pour elle, quel que soit l’instant ou le lieu, une possibilité de produire une histoire extraordinaire hors du temps et de la réalité»

 

Proposition n° 6 : (Catherine)

« Parce que notre conscience est toujours libre, il y a toujours pour elle, quel que soit l’instant ou le lieu, une possibilité de produire de l’imaginaire, de l’inattendu et de la nouveauté»

 

Proposition n°7 : (Patricia)

« Parce que notre conscience est toujours libre, il y a toujours pour elle, quel que soit l’instant ou le lieu, une possibilité de produire le meilleur de nous-même»

 

Proposition n° 8 : (Clémence)

« Parce que notre conscience est toujours libre, il y a toujours pour elle, quel que soit l’instant ou le lieu, une possibilité de produire des associations d’idées qui créent du sens, qui peuvent aboutir à une création. »

JF Miro JF Miro JF Miro
JF Miro

Partager cet article

Repost0
25 août 2014 1 25 /08 /août /2014 16:51
Clémence Bevilacqua
Clémence Bevilacqua
Clémence Bevilacqua

Partager cet article

Repost0
1 août 2014 5 01 /08 /août /2014 16:28
Marie Françoise Boutillon
Marie Françoise BoutillonMarie Françoise Boutillon
Marie Françoise BoutillonMarie Françoise Boutillon

Partager cet article

Repost0
14 mai 2014 3 14 /05 /mai /2014 09:55

Ce qui est est-il certain ?

 

Comment percevoir ce qui est ?

Comment représenter ce qui est ?

Ce qui est est-il certain ?

Et le contraire de ce qui est ?

Et le contraire du contraire de ce qui est est-il ce qui est ?

 

Tout et son contraire 01

Beniguet

Le chaud contraire du froid

Le coloré contraire du noir

Le ou contraire du net

Le centrifuge contraire du centripete

Le dynamique contraire du statique

 

Tout et son contraire 02

Beniguet

Les contraires se suivent et ne se ressemblent pas, ou normalement si, ils se ressemblent.

Car même si elles sont contraires, elles deviennent “images”, une suite uniforme d’images.

Par l’action de jouer avec tout et son contraire, le processus banalise l’image.

Partager cet article

Repost0
12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 18:42

Une oeuvre de Nadine Prud'homme participe à ce projet.

Le Figaro.fr

À Grenoble, des oeuvres d’art pour recouvrir les affiches publicitaires

Le projet Reg’Art mené pour la deuxième année consécutive par des étudiants de Grenoble consiste à remplacer jusqu’au 19 mai des affiches publicitaires par des œuvres artistiques. Une idée unique en France.

«Une chasse aux panneaux publicitaires»

http://etudiant.lefigaro.fr/vie-etudiante/news/detail/article/a-grenoble-des-oeuvres-d-art-pour-recouvrir-les-affiches-publicitaires-5288/

 

Nadine Prud'homme
Nadine Prud'hommeNadine Prud'homme

Cette année, j'ai eu la chance de participer au projet REG ART de Grenoble, sur le thème "Il faut le voir pour le croire". L'oeuvre que j'ai proposée s'intitule "L'homme à lunettes".

Ce travail est un clin d’œil aux techniques scientifiques d’exploration corporel le qui permettent de découvrir ce que l’on ne voit pas.

Bien souvent, l’homme ne croit que ce qu’il voit et pour cela, il a parfois besoin …de lunettes…

Refusant de se laisser bercer par de douces illusions, la preuve matérielle aplanit ses doutes, le rassure et le conforte dans ses convictions.

Un grand merci à toutes celles et ceux qui m'ont soutenue pour ce travail.

Partager cet article

Repost0
9 mai 2014 5 09 /05 /mai /2014 19:16
Martha Beele

Partager cet article

Repost0
30 mars 2014 7 30 /03 /mars /2014 15:34

 

 

l’idée de laboratoire

Déjà enfant j’adorais dessiner & peindre, j’avais pris quelques cours d’une approche plus tôt traditionnelle, jusqu’au jour ou j’ai eu envie d’aller plus loin et découvert l’atelier art-en action.

 

J’aime beaucoup l’idée de laboratoire, car elle libère des cadres que l’on se donne facilement dans un cours classique. Mais qui exige malgré tout de maitriser les règles de toute création, à savoir : la construction de sa démarche, la maitrise des lois des couleurs, les bases du dessin, de comprendre la perspective, la perception, les rythmes.

 

Le laboratoire c’est du travail, un travail de recherche et d’expérimentation et finalement un énorme espace créatif.

Martha BeeleMartha Beele
Martha BeeleMartha Beele

le volume

Au départ je voulais tout simplement apprendre plus sur les couleurs, les techniques, pour finalement découvrir que j’aimais le volume,  tout ce qui occupe l’espace et tout ce qui dépasse un cadre. 

 

Le laboratoire m’a permis de m’exprimer à travers mes œuvres, car tout travail issu des cours est unique, et construit avec les idées de chaque personne.

 

Dans notre monde  de consommation j’aime aussi l’idée de réutiliser des matériaux, et comme tout bouge, vivre avec l’idée que tout est éphémère, tout change.

 

Mes œuvres sont donc principalement fabriqués à partir de matériaux ou objets récupérés mais aussi de matériaux dérivées, trouvé dans des magasins de bricolage.

 

Elles ne présentent qu’un momentané de création, elle font partie du chemin créatif, et pourront encore se transformer, changer ou disparaître.

Martha BeeleMartha Beele
Martha Beele
Martha BeeleMartha Beele

 

SONS ET COULEURS

 

Pourquoi faire une exposition d’art contemporain sur le son ?

 

J’ai toujours été émue par des couleurs, je l’ai toujours été par le sons, et bien évidemment par des œuvres artistiques que ce soit une peinture ou un air de musique.

 

Donc il m’a paru intéressant de chercher à quelle mesure je pouvais exprimer des sons uniquement par la couleur et ensuite aller composer des morceaux de musique.

 

D’une part il ya les sons, mais afin que les sons puissent devenir un air, il faut un rythme, et pour qu’il y ait rythme il faut du vide, donc du silence.

 

Il me semblait pour cela nécessaire de montrer le silence, et aussi le silence face au bruit.

Le silence peut être apaisant, nécessaire, comme il peut devenir oppressant, insupportable, a ce moment là on a limite envie d’être soulage par du bruit, sans bruit pas de silence, pas de silence sans bruit.

 

La musique selon sa composition, son rythme, les instruments sur lesquels elle est jouée, les voix dont elle est chantée peut être apaisante ou plaisante pour les uns et le même morceau peut être du bruit aux oreilles des autres.

 

J’ai choisi le noir pour le coté lourd, sombre,  oppressant, le blanc pour le coté léger, lumineux, apaisant, face a un melting-pot de couleurs fluo pour évoquer le bruit.

 

J’ai également choisi certaines matières et formes pour renforcer ces aspects.

 

En musique on parle de gammes, de tonalités, d’accords,  j’ai donc cherché des gammes de couleurs ainsi que des supports pouvant évoquer le sons diversifiés comme le son d’une guitare électrique ou le son d’une voix chaude chantant du jazz et je les ai assemblées dans différents morceaux de musique.

 

Vous trouverez dans mon exposition les œuvres suivantes

 

deux silences entourés de bruit

mélodie mélancolique

guitare électrique

tango 

jazz

 
Martha Beele

Partager cet article

Repost0
20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 17:41

 

 

FORET - NUANCIER - HASARD

D'abord il y a la forêt, troncs d'arbres, contrastes, couleurs sombres et profondes, lumières qui s'infiltrent. Ensuite arrive l'idée du nuancier. 5 gammes prises au hasard se côtoient intercalées par des bandes blanches de même largeur. L'expression est dans la verticalité qui s'étire jusqu'aux limites de la toile. Les références des gammes de couleur se posent comme autant de signatures.​

PHOTO 2 nuancierPHOTO 2 nuancier
PHOTO 2 nuancier

PHOTO 2 nuancier

TEMPS - NUANCIER - CLAIR OBSCUR

 

Le temps qui passe est représenté par le support (drap de famille brodé) et par la reprise d'un détail d'une ancienne toile.

Roberta Lustrissy

CARAVAGE/NUANCIER/CLAIR OBSCUR

Le détail d'une copie d'un Caravage réalisé il y a longtemps. Le clair obscur s'impose et il se retranscrit au goût d'aujourd'hui. Le nuancier - fil conducteur - se simplifie en une gamme de 4 teintes allant du plus foncé au plus clair.

Roberta LustrissyRoberta Lustrissy
Roberta Lustrissy

PAYSAGE - NUANCIER - HASARD

A partir d'une photo personnelle un paysage se dessine.

Un paysage naturel qui par la simplification des formes pourrait aussi être un paysage architecturé. La source est une photo personnelle. Le nuancier - par le jeu du hasard - dicte les tons.

Roberta LustrissyRoberta Lustrissy
Roberta Lustrissy

Partager cet article

Repost0

Cours Nathalie Corgier/audibert

  • : ART-EN-ACTION74
  • : ART-EN-ACTION74 Nathalie Corgier Diplômée des Beaux-arts Lyon (DNSEP) Cours d'art plastique centré autour d'un ensemble de techniques: dessin contemporain, peinture, collage, sculpture, installation...Atelier ouvert aux adultes à partir de 16 ans. Atelier art en action74, 3 rue des Aravis, 74000 Annecy, 06 40 95 56 50, nathalie.corgier.art74@gmail.com
  • Contact

Expositions 2015/2016/2017/2018/2019/2020

Claire Grossel

exposition du 05.10 au 31.10 2020

Mairie Annecy-le-Vieux.

 

 

 

 

 

 

 

 

Claire Grossel

 

Claire Grossel

exposition du 18.09 au 17.10 2019

MJC Novel "Le Mikado" Annecy

Place Annapurna Annecy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Benoit Saint Venant

Benoit Saint Venant

exposition du 29.06 au 01.09 2019

Forum Bonlieu Annecy

http://benoitsaintvenant.com

 

 

 

 

 

 

 

 

Benoit Saint Venant

Christiane Sottile

exposition du 09.01 au 30.01 2019

rue de la Corraterie 24-

1204 Genève.

Mardi, Samedi de 14h à 17H.

http://sottileart.wixsite.com/sottile

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pascale Meynardi & Emmanuelle Rulland

Pascale Meynardi & Emmanuelle Rulland

exposition du 11 au 14 octobre 2018,

de 11h à 19h-

Le Prieuré- route de l'église-Sevrier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean Audibert

exposition 12 peintures/12 impressions

jet d'encre sur toile

"Douze"
Mars 2018

Hôtel de ville
d'Annecy-le-Vieux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pascale Dziedzic

Pascale Dziedzic

exposition photos/collages/peintures

"Tout porte à deviner"
20 Février au 20 Avril 2018
Mairie de Naves Parmelan

Pascale Dziedzic sera présente Lundi 9 Avril

de 16h à 19h à la mairie de Naves Parmelan. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean Audibert

exposition Zinc/peinture

"Montre ta douleur"
Octobre 2017
Salon D'Automne

Champs-Elysées Paris

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catherine Chiabaut

exposition peinture
5 au 29 Septembre 2017
Hôtel de ville
d'Annecy-le-Vieux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Marie Françoise Boutillon

exposition peinture

5 Mai au 15 Juin 2017
Abbaye de Talloires


 

Olivier Violleau

exposition Traits por-traits
20 janvier au 19 Mars 2017
Espace Galerie Côté Lac
Centre Ethic Etapes Evian

 

Marie Françoise Boutillon

exposition peinture
7 au 28 Janvier 2017
Hôtel de ville
d'Annecy-le-Vieux

 

 

 

L'atelier art en action74 à la FabriC

du 1er Septembre au 26 Septembre 2015

Vernissage Jeudi 3 Septembre 18h à 21h

Le laboratoire écrit le carnet

Les carnets de création de 40 acteurs

de l’atelier Art-en-action74, 

ainsi que les rouleaux d' Annie Cotterot

12 acteurs intervenant 

 

Audibert Jean - Bevilacqua Clémence -

Chiabaut Catherine - Dziedzic Pascale -

Jacobée Claude - Grossel Claire -

Lustrissy Roberta - Masson Elisabeth -

Miro Jean François - Puzenat Danièle -

Saint Venant Benoit - Senée Thérèse-

 

sur le site de La FabriC

La Fondation pour l'Art Contemporain 

Claudine et Jean-Marc Salomon 

se situe à Annecy, 

au 34 avenue de Loverchy, à La FabriC.

Atelier Art-en-action74

3 rue des Aravis 74000 Annecy

06 40 95 56 50

Cours d'art plastique

 

Artistes: au Prieure à Sevrier

Impudence - Vertige- Paradoxe

 

Sottile.C-Bertholet Annie -Coutet Karine 

Exposition Peinture/Sculpture/collage

 

Vernissage:le samedi 20 juin à 18h00

Du 19 Juin au 3 Juillet 

(tous les jours: de 14h à 19h)

 

Monde réel

Saint Venant Benoit

 

Vernissage vendredi 26 juin 18h

exposition
29 juin au 3 juillet 17h 19h
Espace Trait d'Union
27 rue Adrastée parc Altaîs à Chavanod
contact
06 77 75 44 31

Recherche/nom/acteurs Atelier Art En Action74

Petit reportage atelier...

 
Christiane Sottile
P1000010
Danièle Puzenat
 
 

 

stage sculpture juin 2012 027
chantale
JF Miro
DSC02320
DSC02336
DSC03461.JPG
photos-070.jpgPIC_1085.JPG2009-12-14_0954.jpg2010-05-17_1282.jpg
Saint Venant Benoit

 

 

 

Articles Art-En-Action

  • Nathalie Corgier/Audibert
    L'art en action74/ WWW.ART-EN-ACTION74.COM Aujourd'hui au 3 rue des Aravis 74000 Annecy Tél : 0640955650 Bienvenue sur le blog dédié à l’atelier de l’art en action74 et à ses acteurs. www.art-en-action74.com Atelier créé par Nathalie Corgier/Audibert...
  • Info+
    Dessin/Peinture/Collages Art plastique/ Annecy CULTURE74 ART-EN-ACTION74 Nathalie Corgier cours art plastique 3 rue des Aravis - 74000 Annecy Tél : 0640955650 Écrivez-m oi nathalie.corgier.art74@gmail.com http://www.art-en-action74.com Info +: L'atelier...
  • Claire Grossel
    Exposition Annecy le Vieux. Le vernissage se déroule le Mardi 13 octobre à 19h, à la mairie d'Annecy-le-Vieux. Pour ceux qui ne pourraient pas malheureusement venir, la mairie est ouverte du Lundi au Vendredi, de 8h30à 12h, et de 13h30 à 17h30. Claire...
  • Jean Audibert
    Dermatoglyphe Avec internet, que reste t'il du mystère de cette identité, de nos secrets? Cookies, mouchards, spyware suivent nos périples. Les crêtes de nos empreintes ont été, sur certaines parties, remplacées par le nom de ces mouchards.
  • Andrée Siffrédi
  • Sylvie Debacker
    Le temps: un triptyque sous forme de sabliers, d'infini. L'humain: parle du temps qui passe inexorablement. La transmission: symbolisée par des strates. L'explosion: de l'espèce humaine mais l'espoir dans les générations futures!
  • Myriam Deweirdt
    EMPREINTE N.f Marque en creux ou en relief laissée par un corps qu’on presse sur une surface. Trace naturelle. Marque profonde, durable, distinctive.
  • MC Liset
    A travers la mémoire des traces et empreintes, vestiges anciens et contemporains, j’ouvre une réflexion sur ce que nous disent les ruines. Ce travail est une réalisation d’éléments où se côtoient le visible et l’à peine visible traités techniquement au...
  • Claire Grossel
    Claire Grossel expose à partir du 18 Septembre au 17 Octobre 2019 sur le site de Novel "Le MIKADO". Claire Grossel
  • Benoit Saint Venant
    Ma démarche rigoureuse puise sa force dans une créativité intuitive. Par mon univers personnel dynamique, fait d’espaces tridimensionnels mixant peinture et graphisme, je cherche à suggérer une autre réalité du monde de matière, d’énergie, d’émotion,...

Affiches Art en Action 74